La Gaule résiste

 

Le papyrus de César, Conrad – Ferri, d’après Uderzo – Goscinny

Éditions Albert René, Octobre 2015

 

Jean-Yves Ferri s’est fait plaisir. Il enfile les braies de Goscinny en imprimant sa marque. Le scénariste ariégeois cultive un ton décalé qui s’accommode très bien avec celui de Goscinny. Outre les jeux de mots obligatoires, la séquence gag de répétition relative à « la procédure d’urgence » synthétise ce nouvel esprit. Conrad, tenu en haute estime depuis Bob Marone, dessine en génial faussaire.

L’Angleterre a James Bond, les USA affectionnent Iron man, la France intemporelle résiste avec Astérix. Astérix fleure bon les ‘sixties’, ces trente glorieuses et sa classe moyenne ascendante, principal client de ce neuvième art alors en devenir. Véritable locomotive à tirage, deux millions d’exemplaires en France, ce nouvel album du Gaulois à moustache réussit le pari de rendre présente l’époque contemporaine en la situant 50 années av. J.-C.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s