Before

Dăs KämpF

–Vaughn Bodé

 Les Éditions aux Forges de Vulcain, 2013

【préface de Jean-Pierre Gabilliet 】

 

Pour l’inflexible germaniste Dăs ne porte pas de petite lune et ne s’accorde jamais avec kampF, lequel ne prend pas de tréma. Une mise en bouche humoristique pour ce portfolio  before-underground, paru en 1963, oeuvre de –Vaughn Bodé.

vaugh-bodeL’artiste, un cocktail de Ziggy « bisexuel » Stardust et du trop-couillu clint Eastwood,  a cassé sa pipe en 1975 dans une espèce d’auto-épectase imité plus tard par David « petit scarabée » Carradine.

–Vaughn Bodé balance sa vision d’une guerre assez proche – 1945 à 1963 – avant que le conflit vietnamien ne matérialise la guerre froide sur les écrans de télévision (1965). Catalogue de scènes absurdes, Dăs KämpF se construit sur un modèle établi à l’époque par le Peanuts de Schulz et décliné comme suit : Le bonheur, c’est …

Bodé crayonne des militaires à la langue pendue, casque tombant sur les yeux, au milieu d’une bataille. Métaphore évidente de l’irrationnel des combats, les scénettes reflètent l’ambivalence d’un jeune auteur en devenir dans une Amérique des super héros, avant le boum de la culture hippie, mouvement dont il sera partie prenante à travers ses Comix.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s